Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de totoche

Le blog de totoche

Des mots, juste des mots, mes mots.


Un vin de caractère

Publié par totoche sur 18 Juin 2008, 11:33am

Catégories : #rêverie

Elle était arrivée à l’établissement vingt ans plus tôt.

 

Bien qu’à peine formée, il avait deviné qu’elle prendrait de l’ampleur avec le temps. Alors, il l’avait prise sous son aile de gardien de la paix aguerri et avait décidé de veiller à ce quelle puisse évoluer dans les meilleures conditions.

 

Et chaque jour, dans son bureau, alors que crépitaient les machines à écrire sous l’aveuglante blancheur des néons, tout en enregistrant les plaintes des concierges ou autres employés déplumés plumés, il la chérissait du regard.

L’abbé Petit, venu signaler un graffiti au mur de la sacristie, avait d’ailleurs trouvé son regard suffisamment concupiscent pour l’inviter à confesse.

 

Puis, changement d’époque, changement de direction, changement de politique….

Ajouté à l’arrivage massif de jeunes blancs-becs limitant leur horizon, même plus à la visière de leur képi mais aux croquenots à lustrer pour avoir une carrière brillante.

Bref, elle n’évitât la catastrophe qu’au prix d’un repli pénible au fond d’un placard empoussiéré.

 

Ah  ça ! Ils l’avaient échappé belle tous les deux ! Même si elle végétait depuis derrière des piles de formulaires désuets.

 

Puis, parce que le pire est toujours pour demain, il y avait eu se foutu déménagement pour des locaux plus lumineux, plus modernes, plus fonctionnels…

A force d’artifices et de subterfuges, il avait réussi à la garder près de lui et à l’installer pour le mieux dans son nouvel environnement.

 

Et voilà qu’à sa prise de fonction ce matin, il avait découvert la catastrophe.

Un soit-disant problème informatique avait grillé le système de maintenance thermique.

Il faisait plus de 30°C dans son bureau !

C’était fini, terminé !

A deux mois de la retraite !

Quelle sinistre comédie !

Celle qu’il se promettait de déguster avec les « survivants » de sa promotion venait d’exploser !

Au grand dam du responsable de la sécurité qu’on entendait bégayer « vigipirate, vigipirate… »

 

Regardant d’un œil intéressé le précieux liquide disparaître dans les replis de la moquette, il eut ses quelques mots :

«  Je ne m’étais pas trompé. Extraordinaire ! Une bouteille extraordinaire !

Nous étions parfaitement accordés !

Toujours à ses soutenir l’un l’autre pendant toutes ces années de labeur anonyme.

Mais là, s’agissant de se défiler à l’heure des cérémonies,  elle m’a devancé !!!! »!!!! »
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents