Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de totoche

Le blog de totoche

Des mots, juste des mots, mes mots.


P'tit Loup, chien des rues

Publié par totoche sur 13 Juin 2008, 10:55am

Catégories : #rêverie

Salut toi !

 

Ben, pourquoi tu t’écartes comme ça ? J’suis pas méchant tu sais.

 

Moi c’est P’tit Loup !

 

Et, t’as vu, j’ai un nom moi.

Ca fait pas longtemps, avant on me disait juste toi ou le chien.

Enfin, le plus souvent, on me disait rien.

 

Mais j’étais pas malheureux tu sais.

Je ne savais ce que c’était la vie dehors, sans les barreaux de la cage.

D’ailleurs, j’étais pas seul et on était bien traité ; on avait à manger tous les jours et on ne restait jamais dans plein de saletés.

 

Mais on était nombreux et ceux qui venaient du dehors se plaignaient souvent, ils pleuraient aussi.

 

Les vieux regrettaient leur canapé, fauteuil, cheminée, tapis, ballades, voitures, enfants.

 

Les jeunes regrettaient la chasse aux papillons et aux abeilles, les jeux de ballon, les gratouilles, les câlins.

 

D’autres n’ouvraient la gueule que pour vomir leur haine envers ces humains en qui ils croyaient et qui les avaient si mal traités.

 

Je les écoutais sans jamais rien dire.

Je ne comprenais pas plus leurs propos que s’ils avaient parlé une langue étrangère.

 

Et puis un jour, il est venu.

Il m’a regardé avec des yeux, j’ai eu tout à coup envie d’exister pour lui.

Il m’a fait des gratouilles et des câlins et puis surtout, il m’a donné mon nom.

 

Je l’ai suivi dehors et j’ai découvert un ciel sans rayures.

J’ai appris les trottoirs, les routes, les voitures, les gens.

Et puis aussi, j’ai appris à courir dans l’herbe et à fouiller dans les poubelles.

Lui, il aime pas ça, il dit que les croquettes c’est meilleur pour ma santé.

Il est vraiment gentil avec moi, il me ramène des trucs même quand il n’a pas à manger pour lui-même.

 

Lui, il est parfois gai, parfois triste.

Il a des fois plein de copains puis après il est tout seul.

On est beaucoup dehors, c’est peut-être pour ça qu’il connaît plein de gens.

Moi aussi je commence à les connaître et maintenant je sais qu’ils ne sont pas tous gentils.

 

Et puis, y’a sa copine aussi.

Depuis qu’elle est là, il est moins souvent triste.

Faut dire que moi aussi ça me rend heureux qu’elle soit là.

Un pour me faire des câlins, c’est bien, mais deux c’est encore mieux.

 

L’autre jour, y’a un petit caniche qui m’a regardé de haut dans la rue  et qui m’a dit comme ça que j’étais qu’un clébard, un chien des rues et que je ne connaissais rien à la vraie vie.

 

C’est peut-être vrai, j’sais bien que j' connais pas tout, mais j’m’en moque moi, moi je suis heureux.

Je le serai peut-être aussi dans un fauteuil, oui, mais juste s’ils étaient avec moi tous les deux.

Et puis aussi, juste si je continue d’avoir le droit de me promener sous la pluie.

 

En attendant, moi, c’est P’tit Loup, et oui, je suis le plus heureux des chiens, alors demain, et bien demain, qu’importe où je serai, je serai toujours heureux puisque j’aurai toujours un nom et qu’il sera toujours là pour m’appeler comme ça.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents